Participation aux 2ème Assises Nationales des Énergies Marines Renouvelables

Jacques CORNANO s’est rendu ce mardi 19 mai à Nantes afin dejacques-cornano-assises-énergies-renouvelables participer au 2ème Assises Nationales des Énergies Marine Renouvelables (EMR).

Ces assises organisées par le Syndicat des Énergies Renouvelables avaient pour objectif d’évoquer les conditions de réussite de la filière en France et ainsi conforter sa place parmi les leaders du secteur. Le thème de cette année était donc en parfaite adéquation avec cette aspiration, celui-ci étant : « maintenir le cap vers l’horizon industriel ».

Le Sénateur de la Guadeloupe, Jacques CORNANO a répondu présent à ce grand colloque réunissant les grands acteurs du domaine tel que l’ADEME, la European Wind Energy Association, de grands industriels mais également plusieurs hauts responsables à l’image d’Anne HOUTMAN, conseillère spéciale du Directeur Général de l’énergie à la Commission Européenne.

La France peut se targuer d’être la deuxième puissance maritime mondiale après les Etats-Unis grâce à ces départements et territoires d’Outre-Mer. Rappelons ici l’exemple de la Guadeloupe qui, avec ses 550 km de côtes, est le département français avec le plus grand linéaire côtier. La Zone Économique Exclusive française s’étend ainsi sur 11 millions de km2 et la moitié de celle-ci se situe bien au delà du vieux continent.

La participation de Jacquesjacques-cornano-nantes-assises-nantes CORNANO à ces Assises Nationales avait pour but de mettre en avant le très grand potentiel des Outre-Mer et de faire en sorte que ces derniers ne soient pas les grands oubliés des grandes mouvances actuelles dans le domaine.

Le Sénateur souhaitait en effet souligner le fait que ces Départements et territoires d’Outre-mer sont de véritables vitrines pour les Énergies Renouvelables, notamment les EMR. Cet événement a donc été l’occasion de discuter de grands projets éoliens, de photovoltaïques ou bien encore d’énergie thermique des mers (ETM) tel que le projet NEMO en Martinique.

Ces Assises labélisées COP21 ont rassemblé plus de 200 personnes et ont permis au Sénateur de rappeler la mission pour laquelle il a été nommé rapporteur : la mission « Outre-mer et changement climatique ».

image_pdf
Print Friendly