Question au Gouvernement sur la répartition des postes d’enseignants pour la rentrée 2016

  • 19 janvier 2016
  • Par le bureau du Senateur


QAG de Jacques Cornano du 19 janvier 2016 par Senateurs_socialistes

Le Sénateur Jacques CORNANO, au cours de la séance des questions d’actualité au Gouvernement du mardi 19 janvier 2016, a interrogé Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur la répartition des postes au sein de l’Académie de la Guadeloupe à la rentrée 2016. Vous retrouverez la question ci-après :

Monsieur le Président,

Ma question s’adresse à Madame la Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur la répartition académique des postes d’enseignants pour la rentrée scolaire 2016.

Dans votre présentation de la répartition des 6639 postes d’enseignants pour la rentrée scolaire 2016, vous annonciez « un effort sans précédent au service de tous les élèves » et que « tous les territoires bénéficieront donc de marges de manœuvre exceptionnelles ».

Or, l’académie de la Guadeloupe déplore aucune création de poste dans le premier degré et 35 suppressions de postes dans le second degré.

Cette situation est tout fait incompréhensible eu égard à notre situation puisque la Guadeloupe accuse un taux d’illettrisme dépassant les 25% et chaque année plus de 1000 élèves se trouvent en décrochage scolaire et quittent le système éducatif sans diplôme. Seulement 35% d’une classe d’âge obtient le baccalauréat. A cela s’ajoute une situation socio-économique catastrophique, avec plus de 65% de taux de chômage chez les jeunes de moins de 30 ans.

Vous n’avez pas tenu compte du contexte archipélagique, qui nécessiterait pourtant un contrat d’objectif spécifique, qui prend en compte les caractéristiques sociales et territoriales de nos territoires. Dans la répartition des moyens réalisés par vos services, celle-ci va malheureusement à l’encontre même de vos priorités annoncées.

Dès lors, vous comprendrez bien Madame la Ministre le malaise. Les syndicats enseignants et les parents d’élèves nous ont saisit de leur profonde inquiétude et des grèves sont en préparation.

Ainsi, Madame la ministre, nous souhaitons connaître vos intentions quant à la prise en compte de la situation de l’académie de la Guadeloupe et quels sont les moyens supplémentaires qui seront, sans aucun doute, alloués afin de rétablir l’équilibre en faveur d’une jeunesse guadeloupéenne au formidable potentiel qui ne demande qu’à croire en l’avenir.

Je vous remercie.

image_pdf
Print Friendly